Qui est Samuel

Un jour de 2008 je me suis dis : “je dois travailler sur moi”. Je ne sais pas d’où est venu cette idée mais c’était la seule et unique piste que j’avais … À ce moment là j’ai décidé que mon bien-être était ma priorité. J’allais ce vers quoi mon intuition me menait, privilégiant l’expérimentation pure.

Au cours de ces années deux expériences radicales et totalement inattendues ont – en une fraction de seconde – totalement renversées mes certitudes et ma vision du monde.

La première m’ouvre aux énergies. Je me rend compte qu’à chaque fois que je porte mon attention sur quelque chose j’en perçois ses dimensions énergétiques simultanément en moi et à l’extérieur de moi. La matière devient une structure vivante, vibrante, multidimensionnelle que je ressens presque aussi physiquement que la matière (via des textures) et que je vois (couleurs, formes, mouvements). Les chakras, guides, esprits de la nature & autres êtres énergétiques deviennent une réalité concrète. Chose qui auparavant pour moi n’était même pas imaginable.

À ce moment là s’installe un «Silence» qui ne me quittera plus et auquel je pourrai toujours revenir. Émerge aussi la «clairvoyance» : compréhension spontanée des dynamiques inconscientes, c’est-à-dire des écosystèmes qui sont présents sous la surface du conscient et de la matière et qui manifestent ce qui se passe quotidiennement. C’est à partir de ce moment là que je commence à accompagner l’évolution des gens, y prenant vraiment goût.

La seconde expérience se passe quelques années après. En un instant l’identité Samuel et tout ce qui la constitue, habituellement bien définit, ayant une certitude indiscutable d’être séparée et d’avoir une vie indépendante s’effondre et se dissout. La matière, la vie, les gens, le monde et ses événements, … tout disparaît et se dissout aussiIl est vécu de manière très intime qu’il n’y a rien ni personne. Pas de moi, pas d’autres, pas de distances, ni passé, ni futur, ni présent, ni concepts, ni intérieur, ni extérieur. Énergies, spiritualité, joies ou craintes en passant par mes objectifs n’existe simplement pas.

C’est l’anéantissement de toute illusions qui révèle une vérité sans mots, une joie sans forme, une liberté et un amour sans objet. Lorsque chaque illusion est déposée plus rien n’existe à part ce qui est découvert. À ce moment précis tout est déjà accompli. C’est toucher du doigt l’éternité et renaître à une nouvelle façon d’être.

Tu peux le partager sur